les échos de la Constituante

Profession de foi , élection législative 2014

Profession de foi, élection législative 2014

Avec vous, nous nous engageons
Notre liste « Union pour la Tunisie » puise dans un capital militant accumulé par les luttes multiformes de générations successives de Tunisiennes et de Tunisiens pour la modernité, le progrès et la démocratie. Elle vise à rassembler, dans leur diversité, les Tunisiennes et les Tunisiens qui partagent nos valeurs, et à convaincre les autres qu’en nous faisant confiance, ils renforcent notre capacité collective à construire une Tunisie démocratique pour tous ses citoyens.
L’Union pour la Tunisie est pour nous la traduction politique de l’esprit de solidarité et d’ouverture. Il s’agit d’un instrument au service d’une fin qui nous dépasse tous : la démocratisation de notre pays.
La nouvelle constitution a jeté les bases de la deuxième République et a précisé ses contours politiques. Nous devons désormais affronter les questions économiques et sociales, au centre des préoccupations du peuple qui s’est soulevé en 2010, et qui sont encore au centre des préoccupations des Tunisiennes et des Tunisiens.
Après le provisoire et de la gestion à court terme qui n’ont que trop duré, il est plus que temps de se mobiliser et de s’engager ensemble. Notre rôle est de préparer l’avenir et d’inventer les grandes réformes de demain en rompant définitivement avec un système qui a instauré le clientélisme et la corruption comme mode de gouvernement, un système qui a tué tout espoir. Notre conviction profonde est que nous le pouvons. Et c’est ensemble que nous le pouvons.
Nous avons arraché la capacité de prendre en main notre destin. Ce faisant, nous avons élargi notre champ des possibles. Le choix que vous aurez à faire lors du vote est crucial. Face au repli identitaire et aux vieilles recettes du passé, nous voulons imaginer ensemble de nouvelles solutions.
Vous voulez une Tunisie solidaire, une Tunisie qui ne laisse personne au bord de la route, nous le voulons aussi.
Vous voulez une démocratie participative où chaque citoyen est appelé à être acteur, nous le voulons aussi.
Vous voulez que les Tunisiens vivant à l’étranger soient acteurs du changement dans notre pays, nous le voulons aussi.
Vous voulez que les objectifs des soulèvements populaires et les aspirations des plus jeunes et des plus exclus, jusque-là trahis par tous, soient au centre des réalisations futures, nous le voulons aussi.
Je vous propose de nous rejoindre et de nous unir toutes et tous. La Tunisie a besoin de l’unité des forces démocratiques pour relever les immenses défis qui sont les siens aujourd’hui. La Tunisie a profondément besoin de vous.

Nos 7 engagements
1/ Défendre des valeurs de progrès, de liberté et de justice sociale dans les grands chantiers législatifs de la mandature :
– la mise en place des institutions conformément à la constitution : une cour constitutionnelle ; une instance du développement durable et de la protection des droits des futures générations ; une instance de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption…
– la loi sur la décentralisation, véritable levier pour le développement des régions.
– l’harmonisation des lois avec la nouvelle constitution.
– la loi-cadre contre les violences faites aux femmes.
– la réforme fiscale.
– les outils pour la mise en place de la démocratie participative à l’échelle locale.
– Le haut conseil des Tunisiens à l’étranger
2/ Faire que l’emploi et l’éducation soient au centre des préoccupations du prochain gouvernement.
3/ Lutter contre la pauvreté et la précarité, qui doivent être au cœur du combat pour la dignité, en proposant des alternatives autres que la charité. Il s’agira d’engager une vraie révolution fiscale en luttant contre le secteur informel qui précarise et exclut une frange de la population de l’accès aux droits fondamentaux (la santé, la rentraite, etc.)
4/ Défendre les intérêts des Tunisiens à l’étranger et proposer une nouvelle politique publique en rupture avec les politiques menées jusque-là en proposant des outils capables d’accompagner cette mutation.
5/ Proposer des outils de transparence et des mécanismes pour l’évaluation des politiques publiques afin de rompre avec le système clientéliste et la corruption qui sont les véritables entraves au développement.
6/ Défendre les entreprises publiques, les restructurer et consolider le service public.
7/ Permettre la consultation permanente des électeurs via des outils participatifs en créant des modalités d’échanges.
L’enjeu est clair : voter pour une liste capable de défendre vos intérêts et de voter les mesures indispensables pour sortir notre pays de la crise et construire une véritable démocratie.
Ces élections décideront de la majorité parlementaire. Celle-ci déterminera le gouvernement de la Tunisie, ainsi que le contenu réel de la politique conduite dans les cinq années à venir.

Nadia Chaabane
Tête de liste l’Union pour la Tunisie
Liste 14

10606358_10152410115507725_4674277392773828699_n

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :