Latest Post

Profession de foi , élection législative 2014

Profession de foi , élection législative 2014

Profession de foi, élection législative 2014 Avec vous, nous nous engageons Notre liste « Union pour la Tunisie » puise dans un capital militant accumulé par les luttes multiformes de générations successives de Tunisiennes et de Tunisiens pour la modernité, le progrès et la démocratie. Elle vise à rassembler, dans leur diversité, les Tunisiennes et … Lire la suite

  • Les médias nous ont relaté ces derniers jours plusieurs actes criminels et c'est presque devenu malheureusement banal, mais le plus barbare et qui a cependant fait couler très peu d'encre est le geste de ce père (qui s'est avéré tout compte fait un simple géniteur et non un père ) puisqu'il a brûlé vive sa fille. Cet acte abject et inqualifiable n'est pas un fait divers que peuvent chasser d'autres actualités même plus morbides, il ne doit pas être vite oublié. Cette enfant qui a dû souffrir le martyr avant de s'éteindre, interpelle notre conscience. Soyons vigilants, quelques choses est en train de s’éteindre dans notre société et c'est extrêmement préoccupant. Me revienne particulièrement les mots de Stéphane Hessel "La pire des attitudes est l'indifférence, dire "je n'y peux rien, je me débrouille". En vous comportant ainsi, vous perdez l'une des composantes essentielles qui fait l'humain. Une des composantes indispensables: la faculté d'indignation et l'engagement qui en est la conséquence."
  • Meilleurs vœux à toutes et à tous; que notre combat pour une Tunisie ouverte, tolérante, progressiste, plurielle, égalitaire, libre, juste et solidaire puisse trouver son chemin en cette année 2014. Adieu 2013 et sans regret  Difficile de parler de cette année 2013 durant laquelle nous avons vécu une succession de deuils. Difficile de parler de 2013, une année que j'estime perdue pour le pays, car ça été une année noire, une année qui a vu la violence prendre corps dans notre société et des mains traîtres assassiner les nôtres sans scrupules. En faire le bilan, reviendrait à un exercice de comptage morbide tant sur le plan humain que sur le plan économique. Des êtres chers nous ont quitté, des connus ; Chokri Belaid et Mohamed Brahim mais aussi beaucoup de moins connus et dont le seul tort est d'avoir choisi de veiller sur nous, nos vaillants soldats et gardes nationaux aujourd’hui ciblés par les traîtres et les extrémistes. Le pays a été saigné par un gouvernement d’incompétents qui n'a eu pour seul soucis que de caser ses pions car sa capacité à réfléchir le pays ne va pas au-delà des ambitions des personnes. Cela ne m'empêche pas de garder l'espoir que 2014 sera meilleur, il le sera car nous le voulons. Nous voulons sortir notre pays de cet anachronisme historique et remettre les pendules du pays à l'heure, nous voilons arrêter cette machine à remonter le temps qui s'est dressée sur notre chemin, empêchant les tunisiennes et les tunisiens de se projeter dans l'avenir et tentant de l'entraîner dans les méandres d'une histoire fantasmée et révolue. Cette année sera décisive pour notre pays et son devenir, la nouvelle constitution sera votée bientôt et de nouvelles élections seront organisées pour désigner une nouvelle équipe politique pour les cinq prochaines années, une nouvelle équipe qui aura en charge notre destin à toutes et à tous. Ces élections donneront à toutes celles et à tous ceux qui sont en âge de s’exprimer la possibilité de choisir leurs représentants démocratiquement. Ces choix vont avoir un impact direct sur notre avenir, à nous de veiller à ce que nos rangs soient unis et au rassemblement de la famille progressiste et démocrate. De notre vigilance, de notre abnégation, de notre combativité dépendra notre victoire contre l’obscurantisme. Unissons nos forces pour offrir un avenir meilleur à nos enfants et petits-enfants, pour bâtir une société basée sur la justice, la tolérance, la solidarité et le partage. Une société dans laquelle les citoyennes et les citoyens seront libres et égaux en droit. Une société juste, plurielle, ouverte sur le monde, fière de son histoire et ancrée dans le siècle. Ceci est à notre portée, à nous de le vouloir pour le transformer en réalité.
  • 2012 nous laissera le souvenir d’une année marquée par la crise économique, l’envolée du chômage, la réduction du pouvoir d’achat et la menace de récession. Sur le plan politique, 2012 a vu l'émergeance de la violence politique et de l’intolérance. Notre pays vit des moments difficiles et beaucoup aujourd’hui, expriment leur doute et ont du mal à entrevoir de l’espoir au milieu de la confusion qui y règne. Sans tomber dans un pessimisme exagéré, nous savons qu'il y aura des difficultés que nous devrons affronter, mais aussi, et surtout, qu'il y aura des joies et des bonheurs quotidiens que nous partagerons ensemble. Tout d’abord, permettez-moi de présenter à chacune, à chacun d’entre vous, ainsi qu’à vos familles et aux personnes qui vous sont chères, mes meilleurs vœux de santé, de bonheur et de réussite dans vos projets tant personnels que professionnels. Meilleurs vœux à toutes et à tous; que notre combat pour une Tunisie ouverte tolérante, progressiste, égalitaire, libre, sociale et juste puisse trouver son chemin en cette nouvelle année 2013. Cette année sera décisive dans notre histoire, la nouvelle constitution sera votée et de nouvelles élections seront organisées pour désigner une nouvelle équipe politique pour les cinq prochaines années, une nouvelle équipe qui aura en charge le destin de notre pays. Ces consultations populaires, que constituent les élections, donnent à toutes celles et à tous ceux qui sont en âge de s'exprimer, la possibilité de participer étroitement à la vie de la nation en désignant leurs représentants de la manière la plus démocratique qui soit. Ces choix, vous le savez, sont d'une importance capitale, car ils engagent la destinée de notre pays et de ses citoyens, et, en ces temps difficiles que nous traversons, nul n'a le droit de s'en désintéresser et de s’en désengager. Il nous faudra faire preuve de plus de combativité, de vigilance et de persévérance dans notre combat pour la démocratie et contre l’obscurantisme, et défendre plus âprement ces formidables valeurs de liberté, d’égalité et de solidarité qui ne doivent pas être seulement des mots car ils n’ont d’intérêt que dans leur concrétisation. Vive la Tunisie Libre et démocratique
  • 25 sept 2012 Participation à une émission sur la radio nationale ( ethaqafya) sur un comparatif entre la première assemblée constitution et celle ci. http://www1.radiotunisienne.tn/culturelle/index.php?option=com_content&view=article&id=1773:2011-11-16-10-33-15&catid=148

Les échos d’une démocratie en marche

Le 22 novembre 2011, l'Assemblée Constituante s'est réunie à Tunis.
Pour la première fois de son Histoire, le peuple tunisien a pu élire démocratiquement ses représentants.
Nadia Chaabane, membre du Pôle Démocrate Moderniste (PDM) - El Qotb -, est votre députée pour la circonscription France 1 Nord.
Elle vous fait partager tout le long de son mandat ses impressions et ses réflexions, ses combats et ses luttes, à travers ce blog, qui est aussi le vôtre et où vous pouvez la contacter.